Tél. 03 57 96 00 01
Pôle industriel Toul Europe - zone B
25, rue Marie Marvingt - 54200 Toul

Les formations Amiante sous-section 4 : prochaines dates

formation amiante sous section 4

Opérateur du bâtiment ou de l’industrie, artisan ou technicien d’une collectivité locale vous pouvez être confronté au risque amiante. Ces silicates magnésiens ou calciques ont en effet été massivement utilisés dans la construction jusqu’en 1997, date à laquelle l’identification formelle de leurs risques sanitaires a entraîné leur interdiction. Un risque toujours présent dans de nombreux chantiers de rénovation et de maintenance. La réglementation impose à tous les donneurs d’ordre de former leurs intervenants au risque amiante. C’est là qu’intervient la formation amiante sous-section 4. Explications.

Le risque amiante

Utilisée pour ses propriétés ignifuges et isolantes, l’amiante a été incorporée dans de nombreux produits de type fibrociment (conduits, plaques sous tuiles, fausses ardoises…), dans des colles, peintures et joints ainsi que dans de nombreux calorifugeages et flocages isolants. Les matériaux amiantés peuvent libérer leurs fibres dangereuses sous l’effet de leur vétusté comme d’actions extérieures induites par des travaux de second œuvre. L’amiante est non seulement cancérigène mais son inhalation peut causer d’autres maladies respiratoires. Toute présence de fibres d’amiantes inhalables constitue donc un risque à ne pas négliger.

Une réglementation récemment renforcée

La protection des travailleurs vis à vis de l’amiante fait l’objet d’une réglementation stricte et précise. Le Code du travail impose des dispositions particulières pour les travaux de retrait et d’encapsulage de l’amiante (la sous-section 3) et les interventions sur les matériaux ou les appareils pouvant libérer des fibres d’amiante (la sous-section 4). L’article n°113 de la loi travail dite El Khomri du 21 juillet 2016 renforce encore les mesures de prévention et d’information. Le décret du 9 mai 2017 oblige en effet au repérage de l’amiante avant toute intervention. Lorsque le risque est avéré, l’employeur doit assurer la sécurité des chantiers en définissant un mode opératoire amiante spécifique.

La formation au cœur de la prévention amiante

L’arrêté du 23 février 2012 portant sur la formation amiante précise le contenu, la durée et la périodicité de celle-ci. Tous les travailleurs potentiellement exposés doivent suivre la formation appropriée (de 1 à 5 jours) en fonction de ses tâches et de ses responsabilités. Un spécialiste comme Amiante & Co  dispense une formation amiante sous-section 4 recherchée par de nombreux employeurs pour la prévention amiante au sein de leur entreprise. A l’issue de la formation initiale amiante sous-section 4 les stagiaires savent mettre en œuvre les actions réglementaires de prévention amiante, choisir le matériel et l’équipement adapté, opérer selon les normes et gérer les déchets amiantés. La sécurité des chantiers est assurée. Ensuite, tous les 3 ans, les opérateurs de chantiers comme les encadrants doivent suivre une formation de recyclage Amiante sous-section 4 afin d’adapter leurs connaissances aux changements réglementaires et matériels.

Obligatoire, la formation amiante constitue le meilleur moyen d’éviter une exposition à ce toxique particulièrement dangereux. Experts de la problématique amiante, les formateurs d’Amiante & Co s’appuient sur une plateforme pédagogique validée par l’OPPBTP qui permet la mise en situation réelle des stagiaires jusqu’au niveau 3 du taux d’empoussièrement. L’assurance d’une formation amiante complète et parfaitement conforme à la réglementation en vigueur.

Des sessions de formation initiale et de formation de recyclage sont organisées régulièrement dans les locaux d’Amiante & Co à Toul (Lorraine). Vous trouverez les prochaines dates ici.