Tél. 03 57 96 00 01
Pôle industriel Toul Europe - zone B
25, rue Marie Marvingt - 54200 Toul

Julie Leclere, pour Télé Village Amiante

julie-leclere-amiante-and-co

Interview de Julie Leclere, chargée de développement Amiante&Co, par Luc Baillet, sur le plateau aTv du Village Amiante au Salon Préventica à Strasbourg en novembre 2017. Extraits

Amiante & Co est la petite soeur de WigFrance.

Julie Leclere : Amiante & Co est la « petite soeur » de Wig France. A la demande de certains de ses clients, Wig France, entreprise travaillant sur les chantiers sous-section 3, a développé une solution de services appelée Amiante & Co. L’objectif est que les clients puissent réaliser des interventions qui relèvent de la sous-section 4 avec une volonté de pouvoir intervenir eux-mêmes sur ces chantiers.
Amiante & Co a fêté son 2ème anniversaire en octobre 2017. Nous sommes support sur tous les sujets amiante auprès des entreprises dont ce n’est pas le cœur de métier. Les clients restent concentrés sur leur activité (électricité, plomberie, industrie…) et nous les accompagnons sur les questions liées à l’amiante.
Nous proposons de la formation initiale et recyclage sous-section 4. Nous proposons également des formations ADR pour le transport de petites quantités de déchets amiantés.
Nous développons également une partie ingénierie, sur laquelle nos clients sont très demandeurs : comment organiser un chantier sous-section 4 ? comment préparer son chantier ? Quelles sont les démarches à faire ? Comment on construit un processus ? Comment on définit un mode opératoire, avec une analyse de risque globale sur le chantier ?
Nous fournissons également les équipements de protection individuelle (EPI), le matériel de protection collective (MPC), et autre matériel dédié aux chantiers amiante. Nous les proposons à la vente ou à la location. La location est pratique car nos clients peuvent par exemple avec besoin d’un aspirateur THE durant 1 semaine tous les 6 mois. Cette formule location leur permet d’avoir sur leurs chantiers le matériel dédié. Et en fin de chantier, ils double-emballent leur matériel. Nous venons le récupérer et nous avons notre salle blanche de décontamination pour ensuite le remettre en service. Nous mettons en place aussi les Fit Tests.
Et nous réalisons enfin la gestion et l’évacuation des déchets amiantés, en petite quantité et milieu diffus ; ce qui est une réelle problématique pour nos clients. Nous utilisons divers conditionnements qui vont du 60L au 1000L, au conditionnement palette pour l’évacuation de leurs déchets. Et nous nous chargeons de la rédaction des documents obligatoires : CAP, FID, BSDA… et de l’évacuation en centre d’enfouissement.
A travers cette solution globale, nos clients trouvent le support pour bien mettre en oeuvre leurs chantiers sous-section 4.

Amiante&Co existe depuis 2 ans. Quel bilan tirez-vous en terme de masse de projets, de chantiers…

Julie Leclere : Aujourd’hui, nous commençons à être bien identifié. Pour donner quelques références de chantiers : nous accompagnons Bouygues et Eiffage sur le péage de Lunéville. Le chantier concerne la réhabilitation de logements en milieu occupé. Nous accompagnons également plusieurs entreprises intervenant sur l’hôpital de Strasbourg. Sur ce chantier, nous avons mis en location les sas, matériels et équipements personnels. C’est aussi la force de l’alliance Wig France / Amiante & Co : quand le chantier nécessite des travaux sur l’amiante (mise en place de confinement, aménagement d’un tunnel spécifique, etc…), les 2 sociétés s’associent pour proposer une solution globale à nos clients. Les chantiers sont plus ou moins longs et sont toujours en sous-section 4 pour Amiante & Co.

Les chantiers sont toujours en sous-section 4 ?

Julie Leclere : Oui, toujours en sous-section 4. Par exemple, lorsqu’une entreprise ne sait pas faire un confinement.

Pourquoi une entreprise ne saurait-elle pas faire un confinement puisqu’elle a été formée ?

Julie Leclere : Cette situation arrive ; la configuration du chantier peut parfois être complexe. Il me vient un exemple de chantier en tête : mise en place d’un confinement dans un sous-sol où il y avait pas mal de tuyaux au plafond, des chemins de câbles, etc… La situation nécessitait de réfléchir un peu à la mise en oeuvre. Le client a choisi de sous-traiter la mise en place de ce confinement pour qu’il puisse réaliser son chantier.

Beaucoup d’organismes qui proposent des formations sous-section 4 n’ont pas de plateforme pédagogique adaptée au niveau d’empoussièrement 2 et 3.

Julie Leclere : La plateforme pédagogique d’Amiante & Co va jusqu’au niveau 3 d’empoussièrement. Il est nécessaire de comprendre comment se formalise l’organisation d’un chantier de niveau 2 et niveau 3. Mais, tous nos clients ont la volonté de rester sur des niveaux d’empoussièrement maîtrisés. Ils vont rester sur des niveaux d’empoussièrement inférieurs à 10 fibres, voire inférieurs à 5 fibres par litre.
Nous avons également des clients qui demandent la mise en place d’un dispositif niveau 2 d’empoussièrement car ils n’ont pas la certitude que leur intervention sera en niveau 1. Dans ce cas aussi, Amiante & Co s’associe à Wig France pour mettre en place le dispositif. […]