Tél. 03 57 96 00 01
Pôle industriel Toul Europe - zone B
25, rue Marie Marvingt - 54200 Toul
Amiante And co

Guide de préconisations : assurer la sécurité sanitaire des chantiers BTP

guide-oppbtp-preconisation-covid19-btp

Mise à jour du 10 avril 2020 : la page 12 présente un comparatif des divers masques par rapport aux situations professionnelles.


Les entreprises du BTP l’attendaient depuis des jours : le « Guide de préconisation de sécurité sanitaire pour la continuité des activités de construction » a été publié ce matin.
Rédigé par l’OPPBTP, il a reçu l’agrément des ministères de la Transition écologique et solidaire, de la Ville et du Logement, des Solidarités et de la Santé, et du Travail.
Dès la 1ère page, l’OPPBTP indique bien que la priorité est de protéger la santé des collaborateurs, et de les inciter « à veiller sur leur santé, leur sécurité et celle de leur entourage ». Il précise : « Les entreprises doivent respecter strictement les préconisations de ce guide pendant toute la période de confinement décidée par les autorités, et à défaut de pouvoir le faire, stopper leur activité sur les travaux concernés. » Le ton est donné !

Rôle du maître d’ouvrage

Comme sur un chantier amianté, le maître d’ouvrage est la cheville ouvrière de l’adaptation des chantiers à ces préconisations. Il doit formaliser une liste des conditions sanitaires appliquées, qu’elle que soit la taille et la nature du chantier.
Avant de débuter un chantier, l’entreprise est tenue de vérifier avec le client que toutes les mesures sanitaires pourront être respectées. Les occupants doivent être tenus éloignés de la zone d’intervention. Tous les consommables utilisés et souillés doivent être emportés dans un sac fermé en fin de journée et en fin d’intervention.

Respect des consignes générales

Les gestes barrières conseillés par les autorités publiques depuis le début de l’épidémie doivent bien entendu être respectés. Le Guide les adapte à la vie sur un chantier :

  • Distance minimale de 1 mètre entre les personnes. Si cette distance ne peut pas être assurée, le port d’un masque chirurgical (a minima) et de lunettes est obligatoire.
  • Le personnel doit être formé au port du masque
  • Les mains doivent être lavées très fréquemment : début de journée, chaque changement de tâche, toutes les 2 heures en cas de port non-permanent de gants, en cas de partage d’outils ou de contact impromptu avec une autre personne.

A noter : les personnes présentant des symptômes doivent restées confinées chez elles. Il est en outre recommandé de questionner le salarié lors de la prise de poste (voir questionnaire type). En règle générale, l’entreprise doit communiquer sereinement et efficacement avec ses collaborateurs, et répéter régulièrement les consignes à suivre sur les chantiers.

Le Guide liste même les fournitures nécessaires au respect des consignes générales :

  • Désinfectant et lingettes désinfectantes
  • Savon liquide
  • Essuie-mains jetables
  • Poubelles à pédale et couvercle pour jeter les consommables d’hygiène après usage, sacs à déchets
  • Gants usuels de travail, gants jetables pour les poubelles et le nettoyage/désinfection
  • En cas d’absence de point d’eau sur le lieu de travail, bidons d’eau clairement marqués « eau de lavage mains »
  • Gel ou solution hydroalcoolique (en complément, si disponible)
  • Masques de protection respiratoire

Les consignes particulières

Des préconisations sont également édictées pour les collaborateurs qui travaillent ou passent dans les bureaux, les ateliers, les dépôts, ainsi que pour l’usage des véhicules, des bungalows de chantier et des bases vie.

La 1ère préconisation est de diviser par 2 la capacité nominale d’accueil de toutes ces installations (hors bureau) et de formaliser un plan de circulation pour respecter la distance de 1 mètre entre les personnes.
Il est conseillé de désinfecter toutes les 2 heures les surfaces de contact les plus usuelles : poignées, tables, claviers, téléphones… Les sols doivent être désinfectés au minimum chaque jour.
L’affichage des consignes sanitaires doit être assuré dans tous ces lieux. Elles doivent être répétées à l’ensemble du personnel à chaque prise de poste ou au début de chaque demi-journée.
Si la distance de 1 mètre entre les personnes ne peut être respectée, le port de masques et de lunettes est obligatoire. Les masques chirurgicaux et les cartouches doivent être jetés après chaque intervention dans un sac à déchets.

Amiante & Co vous accompagne

L’OPPBTP met à votre disposition des affiches et des fiches pratiques pour aider les entreprises à mettre en œuvre les préconisations.

De son côté, Amiante & Co peut vous aider à mettre en place ces préconisations en :

  • vous aidant à les adapter aux cas particuliers de votre entreprise
  • fournissant du matériel de protection