Tél. 03 57 96 00 01
Pôle industriel Toul Europe - zone B
25, rue Marie Marvingt - 54200 Toul
Amiante And co

Repérage Amiante Avant Travaux (RAAT)

amiante dalle vinyle colle

Le Repérage Amiante Avant Travaux (RAAT), différent du DTA (Diagnostic Technique Amiante), vise à parer aux risques d’exposition à ce matériau dangereux lors d’un chantier. Tour d’horizon de ce durcissement de la réglementation.

Qu’est-ce que le RAAT ?

Réaliser un Repérage Amiante Avant Travaux (RAAT) est désormais obligatoire. Le but ? Prévenir le risque d’exposition à l’amiante avant que les entreprises démarrent un chantier. Depuis l’entrée en vigueur d’un décret, le 19 juillet 2019, ce « diagnostic amiante » devient incontournable, même avant de lancer des travaux peu conséquents, comme le changement de la plomberie. Les bâtiments concernés sont ceux ayant été construits avant le 1er janvier 1997, date à laquelle l’utilisation de l’amiante a été interdite en France.

Attention aux particuliers contrevenants : ils risquent jusqu’à 18 000 € d’amende en cas de non-respect de cette nouvelle réglementation !

RAAT et DTA : quelles différences ?

Avec l’amiante, la prudence est de mise. C’est pourquoi le législateur durcit les règles avec la mise en place du RAAT. Il s’agit d’un examen approfondi de tous les matériaux et produits pouvant contenir ce produit cancérogène. La procédure peut nécessiter de détruire certaines installations pour pouvoir examiner les éléments de construction non apparents (colle de dalles au sol, par exemple). Le RAAT ne peut donc être confondu ni se substituer au DAT (Dossier Technique Amiante), aussi appelé « diagnostic amiante ». Ce document, obligatoire pour tous les propriétaires des immeubles érigés avant 1997, compile toutes les données sur l’amiante présent dans les bâtiments en question.

En pratique, comment ça marche ?

Le RAAT peut être mené dès que le donneur d’ordre mandate une entreprise spécialisée. Celle-ci doit disposer d’une attestation de compétence de sous-section 4 : elle doit avoir rédigé ses modes opératoires et recourir à des équipements de protection spécifiques.

Au programme de l’intervention : repérer avec minutie les produits et les matériaux contenant de l’amiante auxquels les ouvriers des chantiers à venir sont susceptibles d’être exposés.

Amiante & Co peut faire intervenir des diagnostiqueurs indépendants pour réaliser le repérage de l’amiante. Contactez-nous.

En tant que particulier, peut-on désamianter soi-même ?

Si vous voulez mener vous-même des travaux dans votre domicile, le RAAT n’est pas obligatoire. Cependant, il est fortement recommandé de le faire faire au cas où le chantier nécessiterait de percer, forer, poncer, sonder ou démolir partiellement des zones de votre logement. Que vous ayez une maison ou un appartement, le coût du repérage va de 200 à 2 000 € (par exemple en cas de réhabilitation complète), en fonction de la superficie des travaux prévus.

Attention cependant : si vous prévoyez d’enlever vous-même des matériaux amiantés dans votre logement, mettez en oeuvre toutes les protections nécessaires et pensez à la gestion des déchets. Amiante&Co peut vous accompagner.